JAZZ, Même les Hongrois…

A la découverte d’un nouveau label : BMC

BMC ? Budapest Music Center pour dire que le jazz existe aussi en Hongrie. Des concerts y sont organisés.
Deux albums retiennent l’attention.
Le premier signé Yves Robert et son trio – Bruno Chevillon à la contrebasse et Cyril Atef à la batterie – sobrement intitulé « Inspired » peut-être pour dire que ce jour là c’était un jour faste. A l’écoute on pourrait le penser. Le trombone sait se fondre dans le trio, comme les deux autres. Il faut dire qu’ils avaient l’habitude de jouer ensemble. Ils se permettent d’inventer ou de fabriquer l’instant sans s’abandonner tout en faisant appel à tous les rythmes pour se frayer un chemin, à tous les sons, à toute la technique en se servant de toutes les musiques, arabo-andalouse en particulier sans craindre les emprunts du côté du hip-hop ou du rap pour aller vers la transe, vers l’extase. « Inspiré » par tout ce qui participe de la création musicale. Lire la suite