Une époque et un label, « Swing »

Une mémoire du jazz

"Swing", première période. 1937 est une année exceptionnelle en France et à Paris. L’Exposition Universelle s’est installée. Le clou est constitué par le face-à-face brutal, frontal entre les Pavillons de l’Allemagne nazie et celui de l’URSS. Ils rivalisent de mauvais goût, de pesanteurs et de boursouflures à la place de la grandeur.
Cette Exposition attire, du côté du Pavillon des Etats-Unis – Franklin Delano Roosevelt mène une politique de relance économique dans la crise dite de 1929 -, c’est le jazz qui domine. Les musiciens de jazz débarquent. Ce n’est pas la première fois, ça ne sera pas la dernière.
Un tromboniste majeur, Dicky Wells, est présent avec son orchestre. Les musiciens ont pris leurs quartiers au « Boudon », brasserie du côté de Pigalle.
Charles Delaunay, secrétaire général du Hot Club de France, association créée au début des années 1930 pour promouvoir le jazz, décide, avec l’aide de Hughes Panassié, Président de ce même Hot Club, de créer un label uniquement consacré au jazz. C’est une grande première. Comme l’a été, une grande première, la naissance de la revue « Jazz Hot », première revue française sur le jazz. On y retrouve les mêmes. Lire la suite

Le coin du polar

Un vrai-faux polar et roman d’une génération.

Delteil, les années rouge et noirGérard Delteil est un auteur connu qui a voulu élargir sa palette. Il passe allégrement du polar à des enquêtes en passant par des livres pour la jeunesse et le documentaire.
« Les années rouge et noir », allusion à Stendhal comme aux communistes et anarchistes qui peuplent les « 30 glorieuses », cette période de l’Histoire marquée par une croissance continue et une inflation permanente comme par la Seconde Guerre Mondiale, la Collaboration et la Résistance. Une gloire éphémère marquée par un immense mouvement social, celui de mai 68 qui changera la donne en signant l’entrée dans une révolution esthétique et culturelle. Lire la suite

DVD La leçon de jazz

Un original décortiqué

Antoine Hervé nous propose, en un format inédit – un CD d’un
concert + le DVD de sa leçon – sa 8e leçon consacrée au Griot du
Be-Bop, Thelonious Monk. Cette édition limitée est nécessaire. Monk fait partie des compositeurs essentiels, de jazz, du XXe siècle. Il a influencé la plupart des compositeurs contemporains. Ce coffret permet, avec l’aide du livret de Franck Bergerot, de lui donner toute sa place.
Antoine Hervé, dans le même mouvement, nous fait voyager dans un espace-temps spécifique.
Pas seulement celui de Monk, le sien aussi fait d’approximations sur la vie de Monk, de détails qui n’en sont pas, d’inventions. Il se situe dans le droit fil de la critique de jazz instituée par Hughes Panassié et Boris Vian. Il en oublie la Ville, New York. Mais ces inexactitudes lui donnent l’occasion de développer un point de technique. Personne ne lui demande d’être un historien du jazz. C’est une leçon de piano pas d’Histoire. On peut le regretter. Regretter aussi qu’il n’y ait pas un partage des rôles. Un historien et Antoine Hervé. mais les égos souffriraient… ■ N. B.
• La leçon de jazz, DVD + CD, Thelonious
Monk, RV Productions

L’économie repart ? Vers où ?

Reprise es-tu là ?

Toute la presse s’extasie devant les chiffres faramineux de la croissance en France, + 0,3% au lieu des 0,1% prévu alors que la zone euro est globalement en récession – les ministres d’une manière générale préfèrent le terme bizarre de « croissance négative » – à –0,4%. Les économies espagnoles, portugaises et autres connaissent une moindre récession ou un début de reprise alors que l’Allemagne enregistre seulement +0,4% de croissance. Lire la suite