Article de septembre 2005, après le référendum sur le TCE

La révolution libérale en marche

Par Nicolas Béniès

Le débat citoyen autour de la ratification du Traité Constitutionnel Européen (TCE), qui a marqué un véritable réveil politique, a servi de révélateur et d’accélérateur d’une crise d’orientation touchant l’ensemble des partis politiques, non seulement en France mais aussi dans les autres pays de l’Union Européenne. Il s’est traduit en prises de position opposées face à la révolution libérale en cours dans les pays fondateurs de la CEE (la Communauté Economique Européenne, premier nom de l’Union Européenne), particulièrement en France et en Allemagne. Par rapport à la Grande-Bretagne – ou aux Etats-Unis – la révolution libérale a dans ces deux pays clés pris du retard, du fait de blocages provenant des mouvements sociaux qui empêchent sa mise en œuvre globale. Contrairement à la Grande-Bretagne, où Thatcher a infligé une défaite d’importance au mouvement ouvrier qui fait que Tony Blair, avec le New Labor, a pu s’adapter à cette révolution libérale…

Lire la suite