Fin de la séquence ouverte en 2011

Une reprise économique inédite.

Une reprise de l’économie française comme celle des grands pays développés relativement faible avec une absence de taille : l’inflation qui reste à des taux très bas, bien loin de l’objectif de 2% fixé par les banquiers centraux, (comme la FED et la BCE). L’épée de Damoclès de l’arrêt des politiques monétaires expansives pouvant provoquer une crise financière reste d’actualité. Lire la suite