De l’Histoire des idéologies à la sociologie…

Une carte ? Des cartes !

A quoi sert une carte ? A alimenter un GPS ? Un moyen de retrouver un chemin ? une connaissance du monde ? Jerry Broton, à travers cette « Histoire du monde en 12 cartes » répond que la cartographie est intimement liée à l’époque.

La carte dessine à la fois le degré d’information sur la terre et, surtout, une représentation idéologique du monde. A travers cette histoire de la cartographie se cache une histoire des idéologies, des « weltanschauung » successives. Le concept de « nation » créé au 19e siècle ira de pair avec une nouvelle carte du monde. Une thèse qui bousculera bien des idées reçues et forcera à réfléchir sur des concepts trop souvent utilisés sans recul critique.

N.B.

« Histoire du monde en 12 cartes », Jerry Broton, traduit par Séverine Weiss, Flammarion/Au fil de l’histoire, 545 p.

 

Un pays ignoré.

La Jordanie ne fait parler d’elle que comme acteur intermittent dans le conflit israélo-palestinien. Se cachent pourtant, dans ce pays, des forces de contestation de ce régime autoritaire déguisé en monarchie constitutionnelle depuis 1952. Le grand mérite de Pénélope Larzillière, sociologue, dans « La Jordanie contestataire », est de décrire les évolutions de ce pouvoir, de ces ouvertures et fermetures qui dessinent les formes mêmes de la construction des oppositions. Ces militant(e)s de gauche s’investissent soit dans le syndicalisme, soit dans les ONG tandis que les « islamistes – notamment les Frères musulmans – construisent une sorte de société alternative d’entraide qui permet au pouvoir de se maintenir. Jusqu’à leur entrée dans la lutte sociale. L’avenir de la Jordanie est ouvert. L’auteure en donne quelques clés.

N.B.

« La Jordanie contestataire. Militants islamistes, nationalistes et communistes », Pénélope Larzillière, Sindbad/Actes Sud, 242 p.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *