30 ans après.

Un groupe qui perdure, c’est fragile

La mode des anniversaires n’est pas prête de se terminer. Les anniversaires, c’est intéressant lorsqu’ils ne se mêlent pas de commémorations et de discours creux sur le devoir de mémoire. Comme si la mémoire avait besoin de faire ses devoirs pour exister. La question tourne plutôt autour de ce travail nécessaire, travail en continu qui vise à unir les générations. La commémoration s’oppose à ce travail en construisant des mythes inutiles.
Anniversaire donc. De « Post Image » dont le démarrage se situe, vous l’auriez deviné, en 1987, dernières années d’un Miles Davis tournant rock star tout en conservant un plaisir curieux de jouer encore et encore malgré les années, la maladie. Miles qui reste une des références des musiques d’aujourd’hui. Un père souvent non revendiquée qui occupe une place disproportionnée.
Ce n’est pas le cas ici. Passe aussi l’influence de Weather Report, de Zawinul comme de Wayne Shorter, accentuée par la présence de Alain Debiossat aux saxophones, un des fondateurs du groupe « Sixun », disparu depuis. Dany Marcombe, bassiste, fondateur du groupe et cheville ouvrière, plein de cette volonté de vivre, de crier au monde sa bêtise pour danse autour du chaudron. Cette musique se veut de notre temps, un monde « Fragile » – c’est le titre de cet album. John Greaves, deuxième invité, a toujours cette voix grave, comme celle d’un crooner qui nous murmurerait les vérités éphémères de notre commune humanité.
Freddy Buzon, trompettiste dit sa dette à Miles sans le plagier, Patricio Lameira, autre fondateur, guitariste plonge dans les guitares de John Scofield et quelques autres, Eric Perez, batteur, fait la preuve de son « drive », Frédéric Feugas aux claviers et computers apporte la touche qui manquait.
Une musique d’abord réjouissante, non exempte, lors d’écoutes successives, de mélancolie d’un temps qui s’accélère et qu’il n’est pas possible de retenir.
Des compositions qui savent aussi se souvenir du jazz pour construire un univers.
Nicolas Béniès.
« Fragile », Post image, Cristal Records/Harmonia Mundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *