Une histoire nécessaire.

Quand l’Histoire vient à la rencontre de l’actualité.

Les manifestations récentes de droites traditionalistes et souvent extrêmes toujours réactionnaires ont surpris. Danièle Tartakowsky avec « Les droites et la rue », revient sur cette présence. Le recul du regard historique permet de commence à comprendre le phénomène et les stratégies mises en œuvre. De 1935 – on n’a pas fêté comme il se devait le 80e anniversaire du 6 février 1934 – à 1968, les droites ont disparu de la rue qu’elles avaient occupée depuis 1880. La période récente, « postmoderne », a valorisé les traditions, les conservatismes et a ouvert la porte à cette poussée vers le passé recomposé…
N.B.
« Les droites et la rue. Histoire d’une ambivalence de 1880 à nos jours », Danièle Tartakowsky, La Découverte, 221 p.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *